Impression de l'actualité : Le Sponsoring sur Application Mobile

Le Sponsoring sur Application Mobile


Publiée le 02 aout 2010


Le sponsoring sur application mobile est en train de devenir le nouveau format publicitaire mobile à succès. Dans cette optique, la régie de sponsoring d'applications mobiles, BeMyApp, rentabilise des applications iPhone/iPad mise à disposition gratuitement.

L’offre de BeMyApp permet en effet aux annonceurs de devenir sponsors d’une application en achetant un nombre d'installations. Ce sponsoring permet de toucher le même utilisateur sur une durée de 3 ans en moyenne avec un support visible et personnalisable.

Destiné dans un premier temps aux possesseurs d’iPhone, le Sponsor'App est une logique publicitaire sur mobile non intrusive.

Le nombre d’applications disponibles sur iPhone ne cesse de croître. Cet engouement pour l'objet culte d'Apple en fait un véritable phénomène de société. L'iPhone regroupe plus de 145 000 applications et l'AppStore d'Apple vient de dépasser les 3 milliards d'applications téléchargées. Il est prévu d'ailleurs que plus de 6 milliards d'installations iPhone seront faites en 2010. C'est donc tout à fait logique que les marques lorgnent de plus en plus les applications de l'AppStore d'Apple, qui représentent une véritable opportunité pour elles. Voici quelques motivations de sponsoring intéressantes:
 

  • Un coût dérisoire. Vous payez quelques dizaines de cents par installation  et vous devenez propriétaire des écrans du Sponsor'App (contrepartie de la gratuité de l'application et nous le communiquons explicitement à l'utilisateur) tant que l'utilisateur garde l'application sponsorisée sur son téléphone.
  • Une cible rentable. Les iPhonautes sont majoritairement des jeunes à fort pouvoir d'achat habitués à acheter en ligne. Il s'agit d'une audience essentiellement urbaine et prescriptrice.


En France par exemple :
 

  • 6 millions de personnes sont susceptibles de voir votre publicité. Ce chiffre englobe le nombre de périphériques embarquant l'AppStore (iPhone, iPad,...).
  • 2 milliards de pages vues ont été générées en 2009 depuis une application iPhone. Le temps passé sur une application est 3 fois supérieur à celui passé sur un site mobile.
  • 77% des téléphones vendus à Noël ont été des iPhone. L'iPhone reste le téléphone le plus vendu hors-période de fêtes avec 60% de parts de marché.
  • 250 millions d'applications sont téléchargées en 18 mois depuis l'AppStore français et plus de 4 milliards d'installations ont été réalisées dans le monde. 


Quelques applications mobile et leur sponsor :
 
L’application iPhone Public (News People) pour le magazine Public,  qui héberge, depuis son lancement, de nombreux annonceurs tels que Europe 1 ou encore le site de ventes privées Brandalley. En ce moment, le magazine a choisit de mettre en place une campagne sur son application qui fait la promotion des abonnements pour le magazine, avec notamment une offre exceptionnelle iPhone. Toute la campagne publicitaire se déroule à l’intérieur de l’application avec une bannière en page d’accueil et un écran dédié à la publicité. De plus, Public a mis en place une fonction de «clic to call» pour encourager l’utilisateur a passer à l’acte d’achat.


Ou encore Calvin Klein et son opération sur l’application iPhone américaine dédiée au magazine masculin Gentlemen’s Quarterly. CK a intégré une unité entière à l’application dans lequel on retrouve un guide présentant les nouveaux produits de la marque aux utilisateurs dans le but d’ « approcher au maximum le contenu publicitaire avec le contenu de l’application afin qu’il puisse réellement être utile aux utilisateurs » affirme Scott Dunlap, président de NearbyNow et éditeur de l’application mobile de Gentleman’s Quarterly. Selon lui, « CK a fait un excellent travail avec son guide sponsorisé, si bien que l’on en oublie presque qu’il s’agit de la pub. »

Cette stratégie de communication montre encore une fois que les campagnes sponsorisées et interactives sont beaucoup plus efficaces que des campagnes traditionnelles comme des bannières.